Christian Philibert : cinéaste enraciné

Le cinéaste varois Christian Philibert a fait de Ginasservis, le village de son enfance, l’épicentre de son aventure dans le 7ème Art.

Engagé très tôt dans cette voie parsemée d’embuches, Christian Philibert a tout fait pour n’en jamais sortir. Après quelques courts métrages bien accueillis dans des festivals, il se lance dans la réalisation de son premier long métrage, Les Quatre Saisons d’Espigoule où l’on découvre toute la richesse de sa démarche : faire un cinéma chaleureux, réaliste, débordant de tendresse et d’humour, avec très peu d’argent mais avec beaucoup d’amis et un indéfectible courage.

S’il n’a pas encore réalisé son Marius et Janette qui a propulsé la carrière de Robert Guédigian, Christian Philibert, à deux doigts de connaitre la gloire à Cannes avec Travail d’Arabe, poursuit sa route. Il a récemment présenté son dernier documentaire consacré au poète varois Germain Nouveau.

Dans cet entretien, Christian Philibert ne cache rien de ses réussites, de ses échecs, de ses doutes et de ses espoirs.

Crédit musical : « A Little Christmas Music » par Lena Orsa
Crédit photo : TCM Photographies

D'autres épisodes de ce programme

Commentaires récents

    Episode 8