Depuis 2017, Jean Galli est référent Anticor pour le Var.

Anticor, rappelons-le, est une association fondée en juin 2002 par le juge Éric Halphen et Séverine Tessier dans le but de lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique.

Observateur attentif de l’usage que les élus, les fonctionnaires et les représentants des chambres consulaires font des règles démocratiques et de l’argent public, Jean Galli a tissé en cinq ans un important réseau de lanceurs d’alertes particulièrement efficace sur le Var et au-delà.

Chaque année, une centaine de dossiers constatant des égarements volontaires ou involontaires commis dans le Var par des élus ou des fonctionnaires sont susceptibles de faire l’objet de signalements à la justice pour des infractions pénales manifestes.

Spécialisé au niveau national dans le suivi de la gestion des ports de plaisance, Jean Galli profite de cet entretien pour évoquer le minutieux et souvent compliqué travail de lanceur d’alerte.

Il dévoile également plusieurs affaires litigieuses touchant des infrastructures portuaires varoises et azuréennes dont la justice s’est depuis emparée en s’appuyant sur l’important travail d’investigation réalisé par Anticor.

Crédit musical : « Positive piano » par Serge Quadrado

D'autres épisodes de ce programme

Episode 17